T-O-Mirail Reynerie Bellefontaine Bagatelle Pradettes Faourette Lafourguette Mirail-Universite Basso-Cambo tous les quartiers
Accueil > Dossiers > Le Grand Projet de Ville > « Un Collectif d’habitants et d’associations écrit au Maire de Toulouse (...)

« Un Collectif d’habitants et d’associations écrit au Maire de Toulouse ».

Article proposé le jeudi 6 mars 2003, par Christian Bélinguier


Collectif d’habitants et d’associations autour du GPV Toulouse le 1 février 03
C/o Amicale des locataires CNL Jean Gilles
10 Rue Jean Gilles Apt. 701
31100 Toulouse
A Monsieur le Maire de Toulouse
Hôtel de Ville
Place du Capitole
31000 Toulouse

Monsieur le Maire,

Le Grand Projet de Ville qui concerne nos quartiers est désormais en discussion depuis de nombreux mois. Des mesures importantes ont été annoncées et relayées par les médias, et notamment des destructions d’immeubles.
Lors du dernier Conseil Consultatif de Quartier, Mme de Veyrinas nous a présenté un calendrier des démolitions qui faisait état de premiers chantiers au cours du dernier trimestre 2002. On pouvait déjà penser alors que ces échéances connaîtraient des reports. Mais à ce jour, nous sommes très inquiets du fait que les habitants du Mirail, et en particulier ceux de plusieurs immeubles prévus à la destruction (Maurois, Auriacombe, Varèse notamment), n’ont reçu aucune information, ni de vos services, ni de leur bailleur, ni quant aux dates prévues pour la destruction, ni quant aux modalités et échéances d’un relogement éventuel.
Beaucoup vivent aujourd’hui cet état de choses avec une angoisse croissante.

Vous comprendrez que dans cette situation, nous nous fassions leur porte-parole, pour vous demander d’apporter des réponses claires à une population qui a vécu l’annonce du GPV comme porteuse de beaucoup d’espoirs, mais qui l’appréhende peu à peu comme source d’interrogations et d’inquiétude, voire de problèmes. Il nous semble important, pour préserver la dynamique positive que peut apporter le GPV, que ce grand projet demeure avant tout au service des habitants et donc reste parfaitement lisible dans ses objectifs, ses réalisations, son calendrier. Sur ce plan, nous sommes quelque peu surpris d’apprendre que les études et le concours pour le projet urbain n’aient lieu qu’aujourd’hui, alors que la question de la construction d’ensembles cohérents et adaptés de logements sociaux pour compenser les démolitions, se pose de façon pressante, et que la conception globale de la refonte urbaine de ces quartiers apparaît comme première dans la genèse du GPV.
Nous souhaiterions donc être informés de manière claire du calendrier réel et de la localisation des destructions prévues, et de la même façon du calendrier et de la localisation exacte des constructions nouvelles de logements sociaux, sur le territoire du GPV et ailleurs sur la ville.
Il nous semble essentiel en effet, à l’instar de ce qu’ont affirmé avec force Monsieur le Ministre de la Ville et son chef de Cabinet lors de leur récente venue, que le processus de construction de logements sociaux devant compenser les destructions, commence avant même ces destructions. Et ce, afin d’anticiper dans les meilleures conditions le déficit qui va s’aggraver, afin également de donner un signe fort quant à la volonté de renforcer la mixité sociale sur la ville.

Pour finir, nous avons appris qu’un comité de pilotage du GPV s’était réuni le 20 décembre dernier. Nous souhaiterions être informés de la teneur des décisions prises lors de cette réunion, s’il en existe un compte-rendu, et à qui les habitants doivent s’adresser pour en prendre connaissance, ainsi que de l’ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil Consultatif de Quartier. Il nous semble en effet important de pouvoir préparer correctement ces rencontres pour qu’elles répondent pleinement à leur ambition démocratique.

Dans l’attente de votre réponse,
Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, l’expression de nos meilleurs vœux pour l’année qui s’ouvre, accompagnés de nos meilleures salutations.

Pour le Collectif

Copie à Monsieur le Préfet à la Ville
à Monsieur le Président du Conseil Général de la Haute-Garonne
à Monsieur le Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées
à Monsieur Latgé, Préfecture
à Monsieur Le Directeur de la société SA PATRIMOINE
à Monsieur le Directeur de l’OPAC
à Monsieur le Directeur de la société Les Chalets
à La Dépêche du Midi
au Journal Internet de TO7

Collectif d’habitants et d’associations autour du GPV : Amicales CNL (Confédération Nationale du Logement) de locataires Jean Gilles, Tintoret Chalets, Tintoret Languedocienne, Pergaud, Confédération Syndicale des Familles, Mouvement des Femmes du Mirail, TO7, des habitants qui se sentent concernés.

Contact | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Florence Corpet, webmaster