T-O-Mirail Reynerie Bellefontaine Bagatelle Pradettes Faourette Lafourguette Mirail-Universite Basso-Cambo tous les quartiers
Accueil > Dossiers > Le Grand Projet de Ville > Où en est le GPV en décembre 2010 ? > Structures culturelles à la Reynerie

Structures culturelles à la Reynerie

Article proposé le jeudi 3 mars 2011, par Dominique Dath


Entretien avec l’Adjointe au Maire, Claude Touchefeu : où en sont les projets culturels de La Reynerie ?

Il y a aujourd’hui trois projets en cours : la Médiathèque, le Château et la Maison de l’image.

La Médiathèque

Sa construction avance. Elle sera la plus grande bibliothèque\médiathèque de quartier et une campagne sera
prochainement lancée pour choisir son nom : L’équipe du “Bazar urbain” consulte les habitants pour mener une
réflexion collective autour de la problématique entre la bibliothèque et le quartier. C’est aussi une manière de la
faire connaître : Comment les habitants voient-ils le projet ? Une discussion est également menée pour l’ouverture le
week-end (y compris le dimanche) sur le modèle de la Médiathèque Marengo. L’ouverture est prévue début 2012.
L’actuelle équipe de la bibliothèque municipale de La Reynerie fera partie du personnel de la future médiathèque.
L’utilisation future des locaux de l’actuelle bibliothèque est encore en discussion : il était question d’une Maison
des associations, mais les attentes par exemple en fonction des problématiques de santé sont aussi prises en compte.
Rien n’est décidé pour l’instant.

Le Château

Le projet avance moins vite. Il faut d’abord mettre le patrimoine historique en conformité avec les normes de
sécurité (étanchéité, toitures, sorties de secours) pour pouvoir l’ouvrir au public. Ensuite, le lieu sera dédié aux
mémoires de la ville : histoire, immigrations, transformations et mutations de la ville. Le Mirail est lui-même
emblématique des transformations de la ville et ce château datant du 18ème siècle s’intègre dans cette histoire.
Toute l’année 2011 sera donc consacrée uniquement à la mise aux normes en parallèle avec l’élaboration du
projet “Ville et mémoires”. L’objectif serait l’organisation pour le printemps 2011, en collaboration avec La
Gargouille
, de visites et de manifestations dans le parc.

La Maison de l’image

Il s’agira d’un équipement dédié à l’image et aux arts numériques, situé place Abbal. C’est un projet culturel très
important pour la municipalité. Un concours d’architecture a été ouvert, 4 équipes ont été choisies et le cahier des
charges a été finalisé : la structure sera consacrée à la pratique amateur avec des ateliers de montage et de pratique,
à la pratique professionnelle avec des résidences pour professionnels, et des expositions. Il y aura également des
spectacles avec une salle de spectacles multimédia ; musique, photos, vidéos.

Dans le prolongement du studio de Voir et Comprendre , une pépinière d’entreprises permettra des processus de
pré-professionnalisation.

En fait, l’idée est de créer un lieu de proximité pour les écoles, les jeunes, les adultes, en utilisant le quartier dans
une dimension culturelle. L’image est en effet un langage universel qui permet de croiser des parcours différents,
des cultures différentes, de favoriser les rencontres. La municipalité a pour ambition finale d’ouvrir un lieu vivant
au service de la vie du quartier.

Article publié dans « Le Sept » 135 - Décembre 2010

Répondre à cet article

Contact | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Florence Corpet, webmaster